01. Pour quelqu’un qui découvrirait le groupe avec ce nouvel album, que pouvez-vous nous dire vous concernant ?

Rob: Eh bien nous sommes un groupe de Thrash / Crossover américain de Brooklyn, NY et Wantage, NJ. Tout a débuté en 2010 et nous nous produisons sur scène dans la région nord de Jersey depuis 2011. Il faut un temps où nous étions l’un des groupes les plus détesté sur le forum Thrash Unlimited car nos premières publications étaient de qualité médiocre. Dans un sens, cela fait partie de notre légende. Nous ne nous occupons pas de l’avis des gens, nous y allons et nous jouons notre musique. Si les gens détestent, super, s’ils adorent, super, cela n’a pas grande importance pour nous. Nous nous moquons de nous-mêmes plus que n’importe quel autre groupe et je pense que les gens apprécient cet état d’esprit d’une certaine façon.

Chris: Nous ne sommes pas ce que tu appellerais un groupe crossover/thrash ou hardcore typique. Nous n’avons pas de règle, pas de structure ou même souvent s’objectif. Nous voulons simplement nous amuser et cela se voit dont la façon nous traitons l’intérêt des autres. Il nous arrive parfois de prendre des gens au hasard dans la foule pour jouer de la batterie avec nous. Chaque expérience est différente. Tu n’auras jamais la même chose deux fois et tu ne trouveras pas d’autres groupes près à chaque fois à commettre un suicide de sa carrière.

 

02. Si vous deviez résumer le groupe en trois mots, quels serait-ils et pourquoi ?

Rob: Stupide, car comme je l’ai déjà dit, nous nous moquons de nous-mêmes en permanence. Notre dernière sortie se nomme Zamboni SUCKS!: The Stupid EP et nous essayons de vivre avec.
Rapide, car nous avons toujours joué vite. Nos chansons oscillent entre une et deux minutes et demie. Nous n’essayons pas de composer des chansons longues et épiques, simplement des riffs punks ultra rapides qui intéresseront les gens souffrant d’un trouble du déficit de l’attention.
Brut car notre son a toujours été sale, type groupe de garage, DIY. Et puis la qualité de nos disques a significativement augmenté depuis nos débuts, mais nous essayons de conserver ce son brut de décoffrage.

Chris: Chaotique, énervant et agressif

 

03. Quelle était votre idée, votre ambition au moment d’entamer le travail sur votre nouvel album ?

Rob: Notre seule mission a été de rendre le son meilleur que sur nos précédentes sorties, honnêtement. Nous voulions que les gens pensent que c’est de la bonne musique sans que nous soyons intéressé de faire beaucoup d’argent, d’utiliser de gros studios pour un son sans tâche.

Chris: Nous voulions d’abord proposer la meilleure production dont nous étions capables et le faire nous-mêmes avec une liberté de création totale. L’idée était aussi de proposer quelque chose d’à la fois très différent de la norme tout en conservant des éléments familiers. Pour le meilleur ou pour le pire, je pense que nous avons atteint nos objectifs.

 

04. Que peux-tu nous dire de la composition et de l’enregistrement de cet album ?

Rob: La composition n’a pas été très compliquée car la majorité des titres est constituée de chansons déjà écrites et publiées. Cependant, nous y avons ajouté quelques nouvelles mais d’habitude Chris et moi composons chacun de notre côté. Ensuite nous nous les apprenons l’un l’autre lors des répétitions. L’enregistrement par contre s’est révélé plus compliqué. Nous avions à l’origine bloqué une semaine en juillet 2014 pour se retrouver et enregistrer chez moi dans le New Jersey. Mais toute la démarche a été parasitée par des soucis techniques. Finalement, nous avons pu faire les prises initiales mais nous avons perdu contact avec notre batteur, Roger, avant qu’il n’enregistre toutes ses parties. Donc nous avons dû passer par des programmations sur certaines chansons. Mais le plus dans ce processus s’est révélé être la production et le mixage car j’ai tout fait moi-même à domicile. Pour tout terminer j’ai eu besoin d’environ une année et demi.

 

05. Quels sont vos attentes et vos espoirs pour le groupe ?

Rob: Nous espérons que les gens apprécieront le nouvel album, car nous y avons mis beaucoup de travail. Ce serait bien aussi de pouvoir tourner dans les semaines qui viennent, nous avons toujours espérer pouvoir nous lancer sans jamais y parvenir.

Chris: J’espère que les gens aimeront. Si ce n’est pas le cas, je comprendrai. Je voudrais un peu tourner et continuer à publier quelques albums nous permettant de nous constituer une base de fan et enfin de conquérir le monde, ce que Minus et Cortex (Pinky and The Brain) n’ont jamais pu faire.

 

Et enfin « Le Quizz De Metal Chroniques Quizz » pour terminer cette interview
01. Quelle est ta chanson préférée (tous artistes, époques…) ?

Rob: Cela reste “Fade to Black” de METALLICA
Chris: Il y a beaucoup mais la réponse courte reste la version Live at Donnington de “Thunderstruck” d’AC/DC. C’est ce titre qui m’a donné encire de jouer de la musique.

02. Premier album acheté ?

Rob: J’ai acheté à l’époque deux disques en même temps, Past Lives de BLACK SABBATH et The Essential d’Ozzy Osbourne.

Chris: C’est là où je vais perdre toute ma crédibilité. Ma mère m’a acheté St Anger de METALLICA dans un magasin à Wildwood, NJ lors de vacances. Une semaine plus tard, j’ai acheté Ride The Lightning et n’ai plus jamais écouté St Anger. Techniquement Ride the Lightning est le premier disque acheté avec mon propre argent donc je conserve peut-être un peu de dignité quand même.

03. Dernier album acheté ?
Rob: La deuxième OST de Trigun, The Second Donut.
Chris: Le premier opus d’ARNOCORPS, The Greatest Band of All Time, en edition limitée vinyle blanc. Si tu ne sais pas de qui il s’agit, que fais-tu de ta vie ?

04. D’où est venue l’étincelle qui t’as donné envie de devenir musicien ?
Rob: Après avoir découvert Randy Rhoads à l’âge de 13 ou 14 ans, j’ai su que je voulais jouer de la guitare. Mon rêve était de devenir aussi bon que lui et j’ai acheté un instrument vers 16 ans. Neuf ans plus tard, je ne suis pas vraiment à son niveau mais il continue d’être une énorme inspiration.

Chris: Ma tante m’a acheté le AC/DC Live pour mes 12 ans et dès la première écoute de “Thunderstruck”, ma vie a changé.

N’hésitez pas à venir nous voir sur https://www.facebook.com/NuclearHatred et vous pouvez acheter nos disques pour quelques dollairs sur on iTunes, Amazon, CD Baby et Bandcamp (https://nuclearhatred.bandcamp.com/album/nuclear-hatred).

www.youtube.com/clawhammerpr