Pour les amateurs d’une certaine tradition de heavy metal mélodique école allemande, voir régulièrement sortir les albums de MOB RULES a de quoi rassurer. Les teutons n’ont jamais déçu, tout n’est, bien sûr, pas génial mais leurs standards restent tout de même élevés. Avec un Klaus Dirks fidèle au poste derrière le micro et dernier rescapés des débuts en 1994, le quintet continue de livrer son lot de titres accrocheurs et puissants tous les deux ou trois ans. Votre serviteur avoue avoir fait l’impasse, sans le vouloir, sur l’opus précédent, Tales from Beyond, et retrouve avec excitation MOB RULES avec son neuvième disque, Beast Reborn.

Il en a coulé de l’eau sous le ponts depuis presque vingt-cinq ans et pourtant la recette fonctionne toujours aussi bien. Si vous aimez les HELLOWEEN, GAMMA RAY et consorts, vous suivez sans doute la carrière des allemands depuis bien des années désormais. La force du groupe reste d’avoir su proposer pour chaque album un ou plusieurs brûlots imparables, des mélodies et des refrains efficaces instantanément. Vous les garderez longtemps dans la tête. Beast Reborn perpétue cette tradition avec des « Ghost Of A Chance », « Sinister Light » ou « Traveller In Time ».

La voix de Dirks continue de marquer au fer rouge l’identité de MOB RULES et il affiche encore une fois une grande classe et une sacrée maîtrise. Les allemands n’innovent pas, ils continuent de labourer les mêmes chants entre IRON MAIDEN et BLIND GUARDIAN pour la touche teutonne. Mais reconnaissons que la talent et le savoir-faire sont indéniables, nos amis connaissent toutes les ficelles et continuent de trouver l’inspiration malgré les années. A deux exceptions près, les chansons proposés affichent entre quatre et cinq minutes au compteur et s’adressent visent directement le cœur et les tripes. Sur la forme comme sur le fond rien à redire, la pochette s’avère être colorée et plutôt réussie comme la production générale de cet album.

Alors que le genre Power Métal est très largement rentré dans le rang par rapport à son apogée des années 80 ou du début des années 2000, de groupes continuent d’avancer contre vents et marées, soutenu par un public fidèle et enthousiaste. MOB RULES a su soigner ses fans en ne mégotant jamais sur la qualité. Leur longévité en atteste. Beast Reborn vous apportera son lot de bons moments, du tout bon !

Oshyrya (08/10)

 

Site Officiel
Facebook Officiel

 

Steamhammer – SPV / 2018
Tracklist (57:32 mn) 01. Beast Reborn 02. Ghost Of A Chance 03. Shores Ahead 04. Sinister Light 05. Traveller In Time 06. Children’s Crusade 06. War Of Currents 07. The Explorer 08. Revenant Of The Sea 09. Way Back Home 10. My Sobriety Mind (For Those Who Left)