Evile, toujours à la pointe du retro thrash metal des années 1980, n’a pas rangé aux oubliettes son amour inconditionnel de Metallica, les ex Metal Militia (ça ne s’invente pas) remettent le couvert en 2021.
Après huit de silence discographique, le combo britannique repart animé des mêmes intentions qu’auparavant : asséner des compos thrash à l’ancienne, forcément survitaminé et rapide, avec en guise de concession à la modernité une production en béton.

Ce cinquième album se révèle de ce point de vue sans surprise. La production est au poil, la section rythmique tabasse comme il se doit dans le style énergique, mais le chant laisse lui une impression un poil à désirer. Le guitariste Ol Drake prend le relais de son frangin au chant. Un chant abrasif, monotone, qui se révèle sur la longueur être le maillon faible des compositions du groupe. Alors que le reste du groupe varie les tempos, sort des solis de guitare relevés, Ol Drake reste imperturbable dans un seul registre qui est un poil ennuyeux. Rendez nous Matt, les gars, soyez raisonnables…

Cela dit on peut aussi s’interroger sur le choix du groupe de se cantonner dans une seule direction, en proposant des compositions qui se situent dans une même formule, avec des accélérations qui surgissent toujours de manière prévisibles (même si toutefois il faut accorder a Evile une certaine efficacité dans l’exécution).

L’invitation du comédien Brian Posehn qui chante sur le titre  » Gore  » n’apporte pas grand chose à l’affaire. Pas plus que la reprise du titre de Mortician, Zombie Apocalypse qui ne sort pas du lot.
C’est un tantinet dommage après tant d’années de revenir avec un album solide mais qui ne passe pas le cap de l’exceptionnel. De la à se demander si le groupe n’aurait pas fait le tour du rétro thrash, et qu’engoncé dans son costume de fan de Metallica des années 1980, il se retrouverait un peu coincé.

Hamster (6,5/10)

www.facebook.com/evileuk

Napalm Records, 2021
01. Paralysed 02. Gore (Brian Posehn) 03. Incarcerated 04. War Of Attrition 05. Disorder 06. The Thing (1982) 07. Zombie Apocalypse (reprise Mortician) 08. Control From Above 09. Hell Unleashed