Photos: cliquer ici.

En juillet 2014, Metalchroniques est parti au Royaume-Uni! À l’invitation de Mark Appleton, l’homme derrière Rocksector Records et l’organisateur du petit SOS Festival a Manchester, je me suis lancé vers l’aéroport pour mon premier passage à Manchester et deux jours de musique.

SOS Fest n’est pas le plus gros fest, mais je pouvais y voir quelques groupes que je connais, à savoir Eternal Breath, Lord Volture, Wizz Wizzard, Absolva et bien sur Blaze Bayley! Le festival consiste en deux scènes, la scène « Dean Hocking Stage », qui porte le nom du bassiste de Nightvision décédé dans un accident de voiture en 2012, et la scène acoustique.

Alors, à l’affiche le samedi, on retrouve les prochaines groupes sur la scène « Dean Hocking »:
– Amethyst
– the Idol Dead
– Bloodyard
– Eternal Breath
– Asylum City Zoo
– Lord Volture
– Captain Horizon
– Spires
– Incassum
– Monument
– Savage Messiah
– Absolva

Et sur la scène acoustique:
– The Goddamn Electric
– Fantasist
– Wizz Acoustic
– Exit State

Et le dimanche, sur la scène « Dean Hocking »:
– Black Star Bullet
– SKAM
– Bigfoot
– Twelve Gauge
– Fahran
– Gang
– Wizz Wizzard
– Blackballed
-Triaxis
– Tysondog
– I am I

Et l’acoustique:
– I.C.O.N.
– Incassum
– Blaze Bayey

J’ai vu des bonnes choses ce week-end, la première bonne surprise était The Idol Dead, du Rock & Roll à la sauce Punk, ce groupe a une présence sur scène très solide. Sur a scène acoustique aussi, j’ai eu une bonne surprise avec The Goddamn Electric, un set simple mais tellement efficace avec la voix du chanteur, j’ai même pris le risque de m’acheter un de leurs albums.

Monument aussi, c’était du solide, bien plus solide que leur set au PPM fest. Le dimanche, on a eu du très lourd : Black Star Bullet, SKAM et Bigfoot, ces groupes jeunes m’ont bien entonnée mais la meilleure découverte de dimanche pour moi, c’était Twelve Gauge, se groupe a un son plutôt classic rock, c’est tellement dommage qu’ils n’avaient pas d’albums avec eux. I am I aussi était génial, ZP Theart est un chanteur de premier rang.

Bien sûr, il y avait aussi d’autres bonnes choses, comme Absolva, Tysondog, Triaxis, surtout Absolva avec en guest Luke Appleton (Iced Earth), frérot de Chris Appleton (aux chant et guitares) et même Doug Scarratt (Saxon). Et pourtant, Savage Messiah était tellement fort qu’ils ont presque fait mieux en termes d’ambiance !

Sur la scène acoustique, c’était Blaze Bayley qui s’avère le plus convaincant, ce mec n’a pas besoin d’un groupe derrière lui, mais c’est surtout le set de Exit State qui m’a marqué : c’était l’avant-dernier concert du groupe qui s’arrêtera ensuite. Un moment assez sentimental, donc.

L’an prochain, Le SOS fest vas se déroulera sur 3 jours et j’ai bien l’intention d’y retourner : un ticket aller-retour à Manchester coûte pas cher et le niveau de qualité est au rendez-vous !